Voici le quatrième épisode de la rétrospective de la saison 2007 de Formule 1. En ce premier jour de 2008, nous allons revenir sur le début de l'été en Formule 1 et le réveil de Kimi Raïkkönen qui va commencer sa folle remontée. Mais cela va être émaillé par l'affaire d'espionnage entre McLaren et Ferrari.

Episode 4 / 8 : Raïkkönen reprend la main, Massa doute et Alonso et Hamilton commencent leur rivalité

Magny-Cours, 30 Juin. Le retour en Europe pour ce 8ème GP de la saison est celui de la renaissance pour Ferrari qui a concédé les poles positions à Hamilton et les victoires à Hamilton également. Le jeune Britannique est solidement en tête du championnat du monde des pilotes et McLaren se détachent chez les constructeurs. Entre Alonso et Hamilton, la hache de guerre est sortie depuis le GP de Monaco et surtout depuis le GP des Etats-Unis. Alonso a voulu doubler son coéquipier dans la longue ligne droite du banking mais il a échoué manquant de peu de percuter son jeune coéquipier Hamilton.
La qualification permet à Massa de prendre la pole avec un temps de 1'15''034. Derrière, c'est Hamilton qui se place sur la deuxième place, juste devant Kimi Raïkkönen. Le Finlandais revient dans les qualifications après des petits problèmes dans la campagne nord-américaine. Alonso, lui, connaît un problème technique et ne peut pas faire des temps lors de la troisième manche de la qualif'. Il partira donc 10ème. Hamilton a donc la voie libre pour conforter son avance sur l'Espagnol qui est déjà de 10 points après 7 courses.

La course, le lendemain, tourne au rouge. Raïkkönen réussit à doubler Hamilton dans le premier tour de la course. Ensuite, Massa est leader du GP durant toute la première partie. C'est seulement à la deuxième vague de ravitaillement que Raïkkönen prend définitivement le commandement du GP. Et il court vers une deuxième victoire de la saison après le GP inaugural à Melbourne, en Australie. Il termine aussi sa petite traversée du désert où il a connu un ennui mécanique en Espagne, puis à Monaco où il partira 16ème après avoir touché le mur. Il gagne le GP avec 2 secondes d'avance sur Massa et 32 secondes sur Hamilton qui conforte sa place de leader du championnat du monde. Alonso, lui, n'a rien pu faire et sa remontée n'aura jamais lieu. Il finit cependant à la 7ème place et il sauve les meubles en marquant deux petits points. Au général, il compte 14 points de retard sur Hamilton et Massa revient à trois points de sa deuxième place. Ferrari réalise également le premier doublé de la saison. Le réveil de Ferrari est-il définitif pour la suite de la saison? Ou est-ce une défaillance momentanée des McLaren?

Silverstone, 7 Juillet. Une seule semaine sépare le GP de France du GP de Silverstone. Raïkkönen s'est repositionné dans la course au titre mais Massa est toujours devant lui depuis le GP de Bahrein. Mais chez Ferrari, on est clair : il n'y a pas de numéro 1 entre Massa et Raïkkönen. Même son de cloche chez McLaren même si Hamilton est largement en tête. La qualification se déroule chez Hamilton en Angleterre et donc la presse britannique a vite détrônée Jenson Button, qui n'a pas fait de grands résultats avec Honda, pour la nouvelle îcone du sport automobile : Lewis Hamilton. Et chez lui, il réalise la pole position en 1'19''991, juste devant Kimi Raïkkönen qui est en 1'20'099. 3ème : Alonso n'a pas connu de problèmes techniques comme la semaine d'avant à Magny-Cours et il devance d'un dizième de seconde Felipe Massa. McLaren et Ferrari reprennent leurs habitudes en monopolisant les deux premières lignes. Derrière, les Renault se remontent un peu en étant sur la 4ème ligne. En notant que Kovalainen devance son coéquipier Fisichella.

Le lendemain, la course va réserver un drôle de sort à Massa qui était épargné par les ennuis mécaniques. Au départ, il cale et il commence le GP dans la voie des stands. Devant, Hamilton commence bien le GP, en passant le premier tour en tête de son GP national. Derrière, Raïkkönen et Alonso le suivent, voulant profiter de la moindre erreur. L'erreur va venir lors des arrêts aux stands où Hamilton va se perdre dans sa stratégie ravitallement et Raïkkönen et Alonso en profitent pour le doubler. Le combat entre Alonso et Raïkkönen a enfin lieu après neuf GP. Mais au final, c'est encore Raïkkönen, qui gagne le GP. Deuxième victoire d'affilée après la France. Et donc troisième après l'Australie en Mars. Le réveil de Raïkkönen se déroule bizarrement en été alors qu'on le surnome "Iceman", l'homme de glace. Alonso termine deuxième à 2 secondes et Hamilton, 3ème, n'a rien pu faire et termine à 39 secondes du leader. Massa sauve les meubles de Ferrari avec une cinquième place. Il termine à 54 secondes.

Au classement des pilotes, Hamilton reste solidement en tête avec 12 points d'avance sur Alonso son coéquipier et c'est Raïkkönen qui reprend la troisième place à son coéquipier Massa. Il compte un point d'avance sur Massa et il réduit son écart sur les McLaren : il est à 6 points de Alonso et à 18 de Hamilton.

Suite de la rétrospective dans quelques jours avec le 5ème épisode et on parlera de l'affaire d'espionnage et des deux GP suivants : GP d'Europe au Nurburgring, et celui de Hongrie avec la guerre ouverte entre Alonso et Hamilton.