De nombreux incidents ont eu lieu dimanche soir à l'annonce des résultats du second tour de l'élection présidentielle. 367 voitures ont brûlées dimanche soir en France métropolitaine et 270 personnes ont été interpellées. 28 policiers ont été blessés. De nombreuses manifestations anti-sarkozy ont eu lieu, à Clermont-Ferrand, Toulouse et Nantes entre autres.

Hier soir, une manifestation a eu lieu Place de la Bastille à Paris, avec de nombreux incidents avec les forces de l'ordre : une centaine de jeunes ont été interpellés, de nombreuses vitrines ont été cassées. A Lille, une manifestation anti-sarko a été dispersée à minuit par gaz lacrymogène. Des dizaines de poubelles et de voitures ont été brûlées. A Toulouse, place du Capitole, de nombreux incidents ont eu lieu avec 66 véhicules brûlées, 3 blessés et deux interpellations.

Pendant ce temps, Nicolas Sarkozy est à Malte sur un yacht pour se reposer et constituer son gouvernement de 15 ministres. Il prendra ses fonctions mercredi prochain. Son gouvernement doit être annoncé le jeudi de l'Ascension. Xavier Bertrand, le porte-parole de Sarkozy a annoncé les toutes premières mesures qui seront prises dès juin, au Parlement : "l'exonération des heures supplémentaires, la déduction des intérêts des emprunts immobiliers, la suppression des droits de succession, la défiscalisation du travail des étudiants, les peines planchers pour les multirécidivistes et les négociations pour obtenir un service minimum dans les transports publics."

Il a également annoncé pour le mois de septembre "de grandes conférences sociales qui auront lieu en septembre sur l'égalité salariale hommes-femmes, sur la Sécurité sociale professionnelle, la rénovation de la démocratie sociale et une conférence sur les conditions de travail".

Donnez votre avis sur les incidents : pensez-vous que c'est normal d'avoir tant de manifestations contre Sarkozy. L'a-t-il cherché en multipliant pendant la campagne les phrases chocs. Et donnez votre avis sur les premières mesures qui seront prises dès juin.